Amélie Roberge, C. tr.

Diplômée de l'École de traduction et d'interprétation de l'Université d'Ottawa, je travaille dans le domaine de la traduction depuis dix ans. J'ai fait mes premières armes dans la fonction publique fédérale, plus particulièrement au Service de Citoyenneté et de l'Immigration puis au Service des Affaires étrangères et du Commerce international du Bureau de la traduction. J'ai pu profiter de l'encadrement de plusieurs réviseurs chevronnés avant de voler de mes propres ailes. Pendant ma carrière dans la fonction publique, j'ai eu l'occasion de participer à nombre de projets spéciaux et de faire quelques affectations, notamment à la Défense nationale et au Cabinet du premier ministre du Canada. Souhaitant faire un retour en région (au Témiscamingue), je suis passée en 2010 au secteur privé pour avoir la chance de faire du télétravail. En juin 2014, j'ai obtenu un contrat d'un an comme traductrice/réviseure à l'Institut canadien d'information sur la santé.