David Hernández Vargas

Je m’en fou - David Andrés Hernández Vargas - Pain Chaud/2013

Nous sommes pauvres, nous n’avons pas du sel chez-nous. Je vais avoir 20 ans toute la vie. Je pense à ça, quand je me regarde dans le miroir. Ma vie passe lentement car je fais du jogging 4 fois par semaine, parce que j’aime lire. Le chien aboie parce que quelqu'un frappe à la porte, je m’en fou, Je suis en train de écrire ce texte. Je n’ai pas des amis. Pourquoi ils veulent me voir s’ils me détestent? Je préfère faire des choses beaucoup plus intéressants que regarde-les la gaule.
Ma mère ne comprend rien quand je parle en français. Je suis en train de penser tout le temps à comme je peux dire cette chose ou cette autre chose, quelque chose similaire à traduire toutes les phrases et les mots que j’utilise dans ma vie. Il y a 3 mois je n’ai pas eu un bon niveau de français… en fin, je pense que beaucoup de personnes simplement sont unes stupides incohérentes.
Je déteste la musique, je pense qu’elle est inutile, au moins que nous sommes musiciens, si nous ne jouons pas un instrument ou si nous ne chantons pas, nous sommes tout simplement les fans, les personnes qui chantent sous la douche. Eh bien, je dis tous ces choses car ils font partie de mon contexte. Je ne suis pas fou, simplement, je suis très attentive à tous les choses qui passent autour de moi. Je pense que tous les personnes sont idiotes, parce que tout le temps ils regardent la télé, ou au moins, la plus part d’eux...