Maud Graham

Québec, Qc, Canada

Je me sens très comfortable avec les gens que je rencontre dans mon travail. Je crois que André Rouaix et moi sont des très bonnes partenaires de travail et que nous travaillons très efficacement ensemble. Je seras très déçu quand il prend sa retraite.

Au contraire de mes sentiments au travail, je trouve que je me doute à la maison. J'ai dit avant que en prendre soin de Maxime ca m'aide a comprendre les garçons avec qui je travail, mais souvent je me trouve penser que Maxime va devenir plus comme eux au lieu d'être comme Grégoire... à cause de moi. Je crois que ceci peut être surmonter, et récemment je crois qu'il y a eu une changement dans l'attitude de Maxime.

J'ai toujours cru que l'ordre est important dans la vie, en relation avec les gens autour de nous et physiquement dans l'endroit où nous vivons. Ceci est une des raisons pourquoi j'ai devenu une enquètrice policière. Récemment j'ai décider qu'il faut être en bonnes relations surtout avec les membres de notre famille. C'est eux avec qui nous vivons alors nous devons faire l'effort être amis.

Concernant les evènements qui ont pris place sur la rue Parulines, j'était l'enquètrice qui a aidé à résoudre la confusion de meurtres de Jessie Dubuc et de Anthony Nantel. Je crois que j'ai ue une influence comme enquètrice sur la stabilité de Vivien Joly, l'homme qui a tué Jessie Dubuc. Je pouvais sentir dans mes rencontres avec lui qu'il était un homme très confus et nerveux. J'était aussi l'enquètrice qui a investiguer la mort de Fabien Marchand, dans laquelle Louis Fournier, Victor Duchesne et Frank Potvin était impliqué. Mon partenaire, André Rouaix et moi ont aussi investiguer la mort de Frank Potvin, tous dans la ville de Québec.

Des fois je me sens mal pour Vivien. Il a tué Jessie Dubuc dans une colère, et maintenant il est en prison. En même temps je crois que c'était pour le mieux, et non seulement pour des raisons evidents, car il y a une autre détail. Avant Vivien était mis en prison, Élian, l'adolescant qui était témoin du mort de Jessie, s'est fugué. Si Vivien n'était pas arrêter, Elian n'aurait pas appelé pour vouloir parlé avec Vivien. Si Elian n'aurait pas appelé, ca prenderait beaucoup plus de temps pour lui trouver.

Durant et après les affaires avec la rue Parulines, je crois qu'il y a ue une changement dans ma famille. Je crois qu'Allain, Maxime et moi comprenons les uns les autres et que nous deviendrons les amis, tous nous trois.

  • Work
    • Enquètrice Policière