Élizabeth de Hesse-Darmstadt

Moscou Russie

Bonjour tout le monde! Je suis Élizabeth de Hesse-Darmstadt, aussi connue sous le nom d'Élizabeth Fiodorovna de la Russie. Tout le monde m'appelle Ella dû à ces long noms fatigants.

Je suis née le premier novembre 1864. J'ai grandi dans une belle famille. J'ai six frères et soeurs, malheureusement deux d'entre eux sont morts très jeunes. De plus, ma mère est décédée, me laissant sous l'aile de ma grand-mère. À l'âge de vingt ans, le grand-duc Serge Alexandrovitch, le plus beau jeune homme au monde, m'a demandé la main. Serge avait des cheveux blonds pâles, et une barbe immaculée. Après qu'il avait appris à me connaitre, j'ai acceptée son offre. Ma vie se déroulait parfaitement. Serge avait reçu un nouvel emploi et je m'occupais des fonctions reliées à son travail. Je pensais qu'il etait important d'apprendre le russe, car je vivais désormais en Russie.

Plusieurs de mes interets sèment de mon enfance. La nature et les fleurs sont ma passion, et je plante mes propres fleures dans notre jardin. J'ai appris à cuisiner a un jeune âge, et j'ai souvent reçu des compliments à propos de ma cuisson. Ma mere voulait que j'apprenne à coudre, des passe-temps qui remplissaient mes longues journées.

Ma vie a été renversée quand un assassin tua mon mari. Nous avions justement déménagé au Kremlin. Mon mari partait travailler à son bureau personnel sans son garde du corps qui avait une jeune famille. Mon mari, sachant qu'il courait un grand danger, ne voulait pas mettre autre vie que la sienne en danger. En tournant un coin, son auto fut attaquée par une bombe remplie de nitroglycerine, lancée par Ivan Kalyayev, un terroriste du parti des Combattants socialistes révolutionnaires. Cette bombe tua mon bien-aimé instantanément. J'ai été laissée à ramasser les piètres restants de mon mari, couvrant ma robe blanche de sang...

J'ai visité cet assassin, je lui ai parlé et je lui ai supplié de se repentir, mais il voulait rien entendre. Quand je lui ai demandé de se convertir, il a refusé. Je souhaitait qu'il se repentît et j'ai demandé sa grâce, mais elle lui fut refusée.

À la suite de ces terribles événements, j'ai décidé de consacrer ma vie a la religion et aux pauvres. J'ai formé un couvent dont la vocation est d'aider les pauvres de Moscou. Mon destin aurait pu être différent, mais je me consacre maintenant à une meilleure cause. J'aimerais que les gens de ma ville puissent vivre des belles vies.

  • Work
    • couvent