Jean-Philippe Gille

Jean-Philippe Gille a mis, depuis une vingtaine d’années déjà, ses compétences de juriste au service d’entreprises leaders dans différents secteurs d’activités (audiovisuel, industrie pharmaceutique et agroalimentaire), en France et à l’international.

Il s’investit également depuis plusieurs années dans sa profession en s’impliquant au sein de l’AFJE (Association Française des Juristes d’Entreprise).

Très vite, un intérêt pour le monde de l’entreprise

Après une année de classe préparatoire au lycée Fénelon à Paris, il décide d’étudier le droit à l’Université de Paris II Panthéon Assas. C’est animé par sa passion du droit des obligations, qu’il trouve sa voie et s’oriente vers le droit des affaires et la fiscalité.

Désireux très tôt d’intégrer le monde professionnel, il débute sa carrière à TF1, tout en complétant sa formation à Paris V. Parallèlement à ce DESS en droit des affaires, il s’aguerrit donc dans les domaines du contentieux, des contrats et du secrétariat juridique. Après cette immersion au sein du service juridique du siège du groupe audiovisuel, il participe à la mise en place de la fonction juridique de sa filiale d’information continue, la chaîne LCI, tout juste créée.
Appelé pour effectuer son service national, il sert pendant 14 mois comme officier juriste dans la légion étrangère outre-mer.

Une mobilité sectorielle et géographique

C’est dans un laboratoire pharmaceutique indépendant français qu’il poursuit sa carrière. Intégré au département Sociétés du groupe, il participe à la création et l’acquisition d’entreprises dans de nombreux pays. Les projets internationaux deviennent son quotidien et l'amène à beaucoup voyager. Pendant plus d’un an, il séjournera une semaine par mois à Moscou pour accompagner l’évolution de la gouvernance au sein de la plus importante filiale étrangère du groupe (14 structures / 1 000 collaborateurs).

Pour développer ses compétences, il décide de se former au management et à la communication. Il intègre, pour dix-huit mois, la première promotion de l’Executive MBA du CELSA.

Fort de ce nouveau bagage, il rejoint un groupe leader dans l'agroalimentaire comme Directeur Juridique Gouvernance et Structures du Groupe.