Jean Loup Kuhn-Delforge

Athènes, Grèce

Après un début de carrière comme sous-préfet, Jean Loup Kuhn-Delforge travaille au Secrétariat général du Gouvernement, il est chargé de mission auprès du Premier Ministre de 1981 à 1987. Il part en 1987 à Berlin en Allemagne en tant que Conseiller politique et il y est chef de la division politique du gouvernement militaire français de Berlin. Après avoir été Sous-directeur des Droits de l'homme et des questions sociales, humanitaires et budgétaires des Nations-Unies à la direction des Nations-Unies au Quai d'Orsay de 1989 à 1991, Jean Loup Kuhn-Delforge est nommé en 1991 Premier conseiller à l'ambassade de France à Prague en Tchécoslovaquie puis en République tchèque. En 1994, il devient Conseiller culturel de l'ambassade de France en Allemagne. A son retour en France en 1997, il est nommé Directeur adjoint des Français de l'Étranger et des Étrangers en France, chef du service des Français de l'Étranger. En 2001, Jean Loup Kuhn-Delforge est nommé ambassadeur de France en Bulgarie. Il revient à Paris en 2004 et est nommé Directeur général de l'Office français de protection des réfugiés et des apatrides (OFPRA). En 2007, il est nommé secrétaire général adjoint du ministère des Affaires étrangères. Depuis 2011, Jean Loup Kuhn-Delforge est ambassadeur de France en Grèce.

Jean Loup Kuhn-Delforge est aussi engagé dans le monde associatif, il est chargé de mission au sein de Aptes, une association de personnes en situation de handicap.

Jean Loup Kuhn-Delforge est Chevalier de la Légion d'honneur et Officier de l'Ordre national du Mérite.

  • Education
    • -1972-1973 DES de droit public à l'Université de Paris-2 (Panthéon)
    • - 1972-1973 deuxième année à l'Intitut de sciences politiques de Paris