Elian Germain-Jodin

Montreal, Qc Canada

Bonjour mes amis! Je m'appelle Élian et voici mon profile à propos de moi mais avant de parler de l’objectif de cette blog je vais te dire un peu à propos de moi et ma vie. J’ai 23 ans et je veux traverser le monde. Toute ma jeunesse je vivais au Québec et je voulais toujours voir le monde. Maintenant je suis un nouveau gradué de l’université Concordia en Montréal. Ma vie était très normale et sans ennui avant Vivien et Jessie. Mais je dois il faut que j’explique qui il est avant de continuer.

Quand j’avais 14 ans il a demenagé au maison quelques portes de nous, Jessie a déjà demenagé quelques mois avant. Vivien était un homme d’environ 60 ans et un professeur en retraite. Vivien aimait la solitude, et il passait tout son temps sur son jardin et il était gay. Il m’a donné mon premier emploi, aider lui avec son jardin. Il était un de les deux personnes avec qui j’ai parlé à propos de mes rêves de voir le monde. Vivien m’a encouragé plus en quelque jours que ma mère n’a jamais fait. Il n’y avait pas beaucoup d’autres personnes mon âge où je vivais alors Jessie était ma meilleur ami.

Pas un mois plus tard j’ai vu le plus choquant moment de ma vie. Je suis allé chez Jessie pour lui parler ce jour, mais elle n’a pas répondu. Je suis allé autour le maison pour voir si elle était là, mais ce que je n’ai pas prédit est que je trouve Vivien, mon ami, en train d’étrangler Jessie. Plus tard ce jour j’ai découvert que Tony, l’époux de Jessie, était trouvé mort aussi. J’était si mêlé, qu’il faut que j’échappe, que je m’éloigne de lui.

Je ne pouvais pas parler à mes parents à propos de ce moment. Mon père était en Maroc et ma mère, je ne voulais pas parler avec elle. Il fallait que j'oublierai ces deux mais je ne pouvais pas. Je me s’enfuit quelque jours après.

Je suis allé chez Debbie et Mark en Montréal pour m’éloigner de Vivien. C’était environ une semaine avant que j’ai entendu qu’il était arrêté. Je me suis retourné à la maison pour lui parler. Il ma expliqué qu’il buvait ce jour et il ne voulait pas tuer Jessie mais je ne pouvait pas lui regarder la même qu’avant. Avant qu’il soit parti, il m’a dit de ne jamais abandonner mes rêves de voir le monde.

Je n’ai jamais oublier ces mots ce jour. Maintenant que j’ai fini mes études, je pars pour quelques années pour voir le monde avec mes amis. Cette poste vas être le premier de plusieurs qui vont raconter mon voyage. Mon premier arrêt, Brési

  • Education
    • Universite Concordia