Jean-Charles Marchiani

Prefet, otages, and marchiani in Bastia, France

Visit my website

Jean-Charles Marchiani, plus qu’un négociateur

Jean-Charles Marchiani est un personnage reconnu en France pour ses interventions dans les affaires de la libération des otages au Liban, en Bosnie et dans l’affaire des moines de Tibhirine. Au fond, le préfet Marchiani est avant tout un fonctionnaire reconverti dans la politique au MPF de Philippe de Villiers.

Un jeune aventurier
Né le 6 août 1943 à Bastia, Jean-Charles Marchiani a passé sa jeunesse en Corse avant de poursuivre ses études dans l’Hexagone. Il a étudié au petit séminaire d'Ajaccio, et entre à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence où il a reçu son diplôme en 1966. Entre temps, il a été recruté par le Service de documentation extérieure et de contre-espionnage (SDECE) à l'âge de 19 ans et a contribué dans la lutte contre les terroristes algériens pour sa toute première mission.

De 1962 à 1970, Marchiani a exercé au SDECE en tant qu’officier avant de percer dans le monde de l’industrie en tant que responsable des relations syndicales chez Peugeot entre 1970 et 1972.

En 1972, Jean-Charles Marchiani devient le directeur des affaires juridiques et officie aussi en tant que directeur général pour la filiale d’Air France, Servair. Il occupait aussi le poste de secrétaire général du groupe Méridien – elle aussi à l’époque filiale du groupe Air France.

Il quitte le giron de la compagnie aérienne en 1985 et rejoint le ministre de l'Intérieur Charles Pasqua de 1986 à 1988. Nommé conseiller et chargé de mission pour le renseignement et la lutte anti-terroriste, Jean-Charles Marchiani a tenu un rôle principal dans la négociation de l’affaire des otages français au Liban. De 1988 à 1993, il retourne dans l’industrie comme membre de la direction du groupe Thomson, et devient le conseiller du Commerce extérieur de la France en 1989.

De 1993 à 1995, Jean-Charles Marchiani retrouve ses fonctions auprès du ministère de l'Intérieur et de l'Aménagement du territoire, dirigé par Charles Pasqua. En 1995, il devient le préfet du Var nommé par Jacques Chirac. De 1997 à 1999, il est secrétaire général de la zone de défense de Paris par Lionel Jospin. De 1999 à 2004, Jean-Charles Marchiani est élu député européen de la liste RPF (Rassemblement pour la France), un parti fondé par Charles Pasqua et Philippe de Villiers. Dès après 2004, il officie comme préfet « hors cadre » avant de prendre sa retraite.

  • #marche
  • #voyage
  • #défense
  • #politics
  • #jean-charlesmarchiani
  • Work
    • Minsitère de l'Intérieur
  • Education
    • IEP AIX