Sûreté du Québec

Quebec City, Canada

La Sûreté du Québec demande la collaboration de la public afin d’identifier une ex-enquêtrice de la Ville de Québec reliée à des actes de fraudes, la participation dans la gang des Serpents au Québec, de faire des déclarations falsifier dans des casiers judiciaires officiels, et pour la corruption d’autorité. J’exigerais que vous écoutiez attentivement.

Maud Graham était une enquêtrice qui travaillait dans le Troisième Arrondissement au Québec. Elle était reconnue durant sa carrière pour sa technique unique, qu’elle a fondée pour aider le département de police au Québec de mettre une fin à plusieurs casiers judicaires. Elle utilisait une technique, non une science d’enquête, basée sur les perceptions, les sentiments et les interactions sociales entres les membres du public pour la permettre de découvrir un réseau immense d’information, la plupart de temps. Elle n’aurait pas mis une fin à plusieurs casiers judicaire, si elle n’avait pas décidé de travailler pour le département de police. Depuis le début de sa carrière, elle était connue pour sa fidélité envers la Ville de Québec, et envers la justice. Tout a changé après qu’elle était donnée la responsabilité de prendre charge de l’enquête relié à la gang des Serpents (Chef du cartel : Louis Fournier), et les meurtres qui prenaient place au Québec. On craint qu’elle ait un intérêt pour l’argent supplémentaire pour supporter sa famille élargie. Elle avait reçue un montant d’argent de Louis Fournier durant l’enquête contre lui. Avec des mal-intentions, elle utiliser son niveau d’autorité pour arrêter la justice contre le gang de Serpents. Si elle avait été fidèle envers sa profession comme enquêteur, elle recevrait beaucoup de récompense de la Ville de Québec.

Les collègues de Maud Graham lui décrivent comme une femme ordinaire qui vivait une vie extraordinaire. Elle devait balancer sa vie étonnante avec sa carrière stressant, et sa famille élargie. Sa famille consistée de son amoureux, Alain Gagnon, son fils accueillit, Maxime et finalement son chat Léo. Après avoir eu succès avec Grégoire, elle est décidée d’accueillir Maxime comme son fils. Elle espérait de lui donner une vie paisible. En réalité, elle stressait beaucoup pour lui rendre heureux. En addition, elle était connue d’être conscient de sa forme physique.

(cont'd)

  • Work
    • Police - Ville de Québec