Rémy Le Gall

Rémy Le Gall

Avant d’être reconnu pour son talent de scénariste de bande dessinée, Rémy Le Gall a occupé différents postes lui ayant permis d’acquérir les connaissances et l’expérience nécessaires pour écrire une intrigue comme celle d’Élysée République, la première bande dessinée politico-réaliste centrée sur la vie politique française.


Son parcours est diversifié puisqu’il a dirigé un cabinet de lobbying, a été cadre d’une formation politique et rédacteur en chef de sa revue, il a également été membre de cabinets ministériels et du secrétariat général du gouvernement ou directeur de la communication d’une collectivité locale et d’un organisme parapublic.


Cette expérience variée lui a permis de découvrir les rouages de la vie politique française, et sa passion pour le 9ème Art de placer ces connaissances au centre d’une bande dessinée unique en son genre.


Rémy Le Gall s’associa à Frisco pour les dessins et à Francis Khattou pour les couleurs, donnant ainsi naissance à Élysée République, une BD dans le plus pur style franco-belge, et au premier héros politique du genre. Le premier cycle compte quatre volumes parus entre 2007 et 2012, mettant en scène Constant Kérel, ancien médecin humanitaire, et politicien du Morbihan qui tombera sur un secret d’Etat incriminant le Président de la République lui-même. Il va sans dire que cela lui apportera beaucoup de déboires.


Rémy Le Gall a fait en sorte que chaque tome propose une réflexion de fond sur la Vème République et certaines de ses contradictions ou de ses vides juridiques comme l’immunité présidentielle, à l’honneur dans le second tome, ou encore la manière dont sont résolues certaines situation humanitaires, privilégiant les solutions à court terme et éphémères plutôt que les solutions durables moins spectaculaires. Il n’est d’ailleurs pas surprenant que le premier tome de la série soit sorti le 23 février 2007, jour de la modification de la constitution sur le statut pénal du Président de la République, et en pleine campagne présidentielle. Tout au long des différents livres, seront également traités les manipulations politiques et la discrimination médicale. Le premier cycle d’Élysée République fait parti de la collection « Ligne rouge » de Casterman, orientée vers les thrillers et les histoires policières.