Sandrine Grimaud Lebeaux

RICHE D’UN ENSEIGNEMENT PLURIDISCIPLINAIRE, SANDRINE GRIMAUD LEBEAUX EST DIPLÔMÉE DE L’ECOLE DES BEAUX ARTS DE VERSAILLES.

Son sujet principal de travail est l’arbre et la forêt. La forêt lui évoque un refuge, une source d’énergie et de méditation, une force invisible… Mais aussi lui rappelle la nécessité de préserver ses racines, de grandir et de s’épanouir, dans la diversité et l’équilibre.

S’élevant contre une déforestation dramatique dans certaines régions du monde, Sandrine Grimaud sublime dans ses oeuvres une nature en souffrance mais toujours triomphante. Elle y symbolise une résilience hors du commun face aux tempêtes, aux incendies… mais aussi après les dévastations de l’homme.

Sur toile, Sandrine Grimaud associe des techniques mixtes avec l’encre et l’eau, acceptant ainsi une certaine non maitrise ouvrant de nouvelles frontières entre réalité et imaginaire. C’est pour cela qu’elle apprécie particulièrement la finesse toute contemporaine des encres de Victor Hugo et des dendrites de Georges Sand, mais aussi la légèreté intime des peintures d’Alexandre Hollan. Elles sont toutes libres, sans contrainte, comme le travail sensible de Sandrine qui marie les techniques et les matières.

Ses gravures et estampes sont également dans cette ligne, utilisant autant le gaufrage, la pointe sèche que le transfert, sur différents supports. Cette diversité de techniques lui permet de travailler dans la suggestion, entre abstraction et figuratif.

Dans le cadre de son expression sur la nature qui disparait pour mieux renaitre, elle a également réalisé plusieurs séries de photographies qui s’inscrivent dans cette logique de suggestion, de fluidité et d’effacement.